mardi 9 juillet 2013

Le Royal Chocolat ou Trianon facile de la Petite Mu


Le Royal Chocolat est un entremets appelé également Trianon. Il est composé traditionnellement d'une base de biscuit dacquoise amandes, d'un croustillant praliné-feuilletine, et d'une mousse légère au chocolat noir. Accessoirement, on le recouvre d'un nappage au chocolat noir.
Pour les 50 000 recettes lues sur le blog, Mu voulait marquer le coup en matière de recette et frapper fort pour vous en mettre plein la vue ;), mais n'ayant pas été très inspirée, elle s'est rabattue sur cet entremets qui reste assez simple à réaliser si l'on suit les étapes une par une. Il reste alors à la portée de tous, et c'est bien là, finalement, tout l'intérêt et la philosophie du blog de Mu ; trouver des astuces afin de rendre accessible (à elle-même) et au premier nullard novice qui passe, la cuisine ou la pâtisserie!

Temps de préparation: 3h
Temps de repos: 3h idéalement

Ce que Mu utilise pour un Royal Chocolat pour 12 personnes:

Les ingrédients:

* La Dacquoise amandes: ( Mu en réalise plusieurs avec ces proportions et la congèle pour une prochaine fois)
 - 150 g de sucre semoule (dont 50 pour faire la meringue française)
- 150 g de poudre d'amande
- 67 g de sucre glace
- 20 g de farine
- 3 blancs d'oeufs (les 3 jaunes servent pour la mousse légère)

* Le praliné feuilletine:
- 80 g de chocolat praliné (type Pralinoise que l'on trouve au rayon chocolat)
- 90 g de crêpes dentelle

*La mousse légère au chocolat noir:
- 3 jaunes (Mu utilise les 3 blancs pour préparer la dacquoise amandes)
- 2 cuillères à soupe d'eau
- 4 cuillères à soupe de sucre
- 200 g de chocolat noir pâtissier, pas de chocolat à croquer car trop sucré!
- 400 ml de crème liquide entière

*Le nappage noir au chocolat: (adapté de la recette de Julie Rotsaert)
- 75 g d'eau
- 75g de sucre
- 55 g de crème liquide
- 10 g de chocolat en poudre amer (type Van Houten)
- 3 g de gélatine

Le matériel:

* Dacquoise:
- Une plaque à patisserie avec du papier sulfurisé
- Un cadre en inox de la forme de votre choix
- Un fouet électrique pour monter les blancs en neige
- Une poche à douille avec une douille ronde unie n° 13 ou une spatule à étaler

* Croustillant praliné-feuilletine:
- Une casserole
- Une cuillère

* Mousse légère au chocolat noir:
- Une casserole
- Un saladier
- Un fouet électrique et un saladier
- Une spatule à lisser et ou une maryse

- Un cadre inox

- Un ruban de rhodoïd de la longueur du cadre inox ( ruban transparent en PVC utilisé par les pâtissiers pour démouler ou décercler de façon nette les gâteaux, que l'on trouve en boutique d'articles de cuisine)

Comment Mu procède:

*Pour commencer, Mu prépare la dacquoise aux amandes (cliquer ici pour lire la recette détaillée de la Dacquoise aux amandes de Mu).
-Elle préchauffe son four à 180°C, et monte les trois blancs en neige. Lorsqu'ils sont quasiment montés, elle ajoute 50 g de sucre semoule.
-Dans un saladier, Mu mélange la farine, le sucre glace et le restant de sucre semoule.
-Lorsque les blancs et le sucre forment une meringue homogène, Mu mélange les poudres avec cette meringue, et mélange à l'aide d'une spatule en soulevant la masse et en la rabattant sur elle-même, un peu comme une pâte à macaron.
- Mu verse ensuite cette pâte dans une poche à douille et la dresse dans le cercle destiné à renfermer le gâteau final. Si elle n'a pas de poche à douille, Mu verse un peu de la pâte dans ce cercle et l'étale à la spatule mais elle veille bien à ne pas trop en mettre afin d'éviter d'obtenir un biscuit trop épais.
- Elle enfourne pour 15 minutes à 180°C.
Lorsque la dacquoise est cuite et refroidie, Mu la place dans un cercle inox et l'entoure d'un ruban de rhodoïd, le long des parois du cercle afin de faciliter le démoulage.


* Mu prépare ensuite le croustillant praliné-feuilletine (cliquer ici pour lire la recette détaillée du croustillant Praliné-Feuilletine de Mu)
Dans une petite casserole, Mu fait fondre 80 g de pralinoise et émiette 80 g de crêpes dentelle dans un bol.
- Elle verse ensuite le chocolat sur les crêpes dentelles émiettées et mélange à l'aide d'une spatule.
- Elle étale ensuite ce mélange sur la dacquoise, dans le cercle.
* La Petite Mu s'attèle alors à la mousse légère au chocolat noir (cliquer ici pour lire la recette détaillée de la Mousse légère au Chocolat noir de la Petite Mu)
Dans une casserole, elle verse les 3 jaunes, les 4 cuillères à soupe de sucre, les 2 cuillères à soupe d'eau et environ 3 cuillères à soupe de crème liquide ( qu'elle déduit donc des 400 ml de crème liquide prévue pour la chantilly)/
 - Mu met le tout en chauffe et mélange sans s'arrêter jusqu'à épaississement (les jaunes d'oeufs coagulent) et porte à ébullition.
 - Dans un grand bol, Mu casse le chocolat à pâtisser et verse le mélange chaud dessus. Elle laisse ce mélange faire fondre le chocolat quelques instants puis mélange au fouet à fils afin d'obtenir quelque chose de lisse et bien homogène.


- Elle laisse alors le tout refroidir environ 20 minutes.
- Au bout des 20 minutes, Mu sort la crème liquide restante du frigo et la verse dans un bol batteur afin de la monter en chantilly bien ferme.

 - Lorsque la chantilly est ferme, Mu incorpore le mélange chocolat et jaunes d'oeufs d'un coup, et mélange rapidement à vitesse progressive.

 - Le mélange doit être bien homogène.

- Mu verse alors cette mousse par dessus le croustillant praliné-feuilletine et lisse le tout à la spatule.
- Elle réserve l'entremets au frais pour une heure.
Au bout d'une heure, Mu le sort, retire le cercle inox ( le ruban rhodoïd retient le gâteau) et lisse alors plus facilement le dessus du gâteau si nécessaire.
Elle remet le cadre inox autour du gâteau et le remet au frais.
* En dernier lieu, Mu prépare le nappage brillant au chocolat noir.
- Dans une petite casserole, elle verse 75 g d'eau, 75 g de sucre semoule, 10 g de chocolat en poudre amer et 55 g de crème liquide.
- Dans un bol d'eau froide, Mu met la gélatine et la laisse tremper le temps que la casserole chauffe.
- Elle porte le contenu de la casserole à ébullition et incorpore la gélatine dedans.
Elle mélange bien et réserve le tout dans un bol, 20 minutes au congélateur.
- Au bout des 20 minutes, (le nappage ne doit pas être trop gélifié!) Mu verse ce nappage sur l'entremets et le replace au frais.
- Mu laisse cet entremets au moins 2 heures au frais avant de le servir.
Bien sûr, il ne sera que meilleur le lendemain!






4 commentaires:

  1. un de mes desserts préférés ! dans mon croustillant j'y mets aussi du pralin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cela m'arrive souvent également, cela donne une réelle texture croustillante, surtout si le pralin est fait maison!

      Supprimer
  2. J'adore aussi le trianon , succès assuré !

    RépondreSupprimer